Le mystère...

..de la couleur des ponts d'autoroute.

Il ne s'agit en fait que d'une. Je ne sais pas si les autres sont aussi concernées, mais lorsque je descends dans l'Aisne je suis à chaque fois séduit. Sauf erreur, les ponts qui enjambent l'A 26 sont peints de telle façon que deux consécutifs n'ont jamais reçu la même couleur, et ces couleurs assez variées et nuancées ajoutent à mon avis quelque chose au paysage. Je me pose des questions. Suis-le seul à l'avoir remarqué? Cette observation est-elle fondée? Peut-on la faire ailleurs?

S'il y avait une régularité évidente, couleur unique, ou dégradé, ou alternance, ou variant selon les endroits, je ne serais pas étonné. Mais il me semble que cette absence de régularité résulte d'une décision, d'une volonté. Qui en est responsable? Dans quel but? Mon sentiment esthétique ou l'amélioration de la sécurité – cette intervention picturale attirant suffisamment l'attention pour empêcher l'endormissement, sans distraire excessivement?

En ce qui me concerne j'en apprécie son statut rare dans l'environnement actuel, trop souvent flagrant. Ou bien est-ce que je me contente de peu?

Aucun commentaire: