Je viens juste de réaliser...

... que je ne supporte pas le bouton "lecture" des inclusions YouTube ou autres vidéos. Moi qui aime les images, je ne supporte pas sa vue. Il me suffit de tomber dessus pour quitter un blog ou un site qui m'avait jusque là retenu. Pourquoi là en plein milieu? Est-ce pour la même raison que de nombreux clips musicaux sont ainsi conçus qu'ils empêchent paradoxalement de bien voir les images? Question d'attirer et retenir sans rien montrer vraiment? Attendez / Appuyez! Vous allez voir!... Moi je me sauve. J'aime les réalisateurs de cinéma qui ne ne font pas languir ou saliver. Ceux qui dès la première image m'en donnent à voir, m'en mettent plein les yeux sans chichis. Et si j'y suis scotché je sais au moins pourquoi. Parce que les images en question recèlent déjà ce qui me plaît. À un point parfois que ce qu'on appelle histoire pourrait aussi s'arrêter que continuer. Ainsi Twin Peaks, la série. D'un côté le vent dans les arbres me suffisait déjà. De l'autre, l'arrêt du feuilleton ne me privait pas d'un dénouement mais fermait l'univers que j'aurais aimé retrouver sans limitation.

P.S.: Vous pouvez cliquer sur le carré noir de l'image du message précédent. Vous ne verrez rien d'autre.

8x8 in Nada-Zéro 65


Un des collages multiples envoyés à Christian Alle pour sa revue Nada-Zéro.
J'aime beaucoup cette forme de publication postale : l'assemblage, que j'avais découverte avec Mani-Art de Pascal Lenoir.
Chaque participant envoie un nombre déterminé d'œuvres puis reçoit une revue qui a cela de particulier qu'elle comprend un exemplaire de chacun des collages originaux ou autres multiples à petit tirage qui ont été envoyés.

La Poste post-moderne

"Ce n'est pas la peine de réclamer, La Poste n'est pas responsable", dit la préposée / factrice /technicienne de distribution, on ne sait plus comment dire, en remettant le tube de carton taché de gras. "C'est probablement la faute de votre correspondant qui a utilisé un rouleau de récupération."
Le correspondant, c'est Ryosuke Cohen et il fait ceci ou encore cela. Je ne l'imagine pas m'envoyer quelque chose dans un emballage graisseux.
Il arrive que certains correspondants artistes prennent effectivement des risques avec leurs envois. C'est ainsi que j'ai découvert que certains services postaux s'excusent alors pour les dommages occasionnés. La poste belge, par exemple: De Post...
C'est avec appréhension que j'ai ouvert le tube ci-dessus. Heureusement, la tache n'avait pas eu le temps de gagner le contenu.
Les amateurs d'art postal ont eu la chance de pouvoir rencontrer Ryosuke Cohen à Gand en juillet dernier et tous les volontaires ont pu poser pour le mail artist japonais qui parcourait une nouvelle fois le monde dans le cadre de son projet Portrait fractal. Cela se passait au centre d'art Croxhapox et il y a des images sur le blog de Frips : Fripsmailart.
Ryosuke m'a donc envoyé mon portrait. Comme il l'a envoyé à des dizaines de personnes dans le monde, comme il envoie depuis des années ses Brain cell fractal : pour rien - ou presque : l'échange.

Poème-minute

Tu crains qu'il soit toi
Enfermé dans la peur
Tu as peur qu'il soit seul
Dans la joie des autres

Tu crains qu'il ait mal
Dans la force de vivre
Tu as peur qu'il échoue
Au seuil de la maison

Tu as peur qu'il soit dur
Effrayé par les bras
Qui lui prennent le cou
Tu te retrouves lui

Dans d'anciennes histoires
Un couteau échevelle
Parentés et liaisons

Le temps débloque

jnp
le lundi 3 septembre 2007